Pouvoir, discriminations et oppressions systémiques : grandir en conscience et développer sa capacité d’action

Stages inspirés de la Communication NonViolente

et animés par le collectif Holo


Bienvenue ! Deux stages seront animés cette année :

  • Du 13 au 15 septembre et du 18 au 20 octobre (6 jours découpés en deux sessions de 3 jours chacune). Lieu à confirmer.
  • Du 1er au 7 juillet -> REPORTE à fin novembre (entre le 20 et le 28 novembre, dates exactes à préciser pour 6 jours de stage maximum au total au lieu des 7 prévus initialement).

[/!/] Nous avons beaucoup de mal à trouver des lieux capables d’accueillir entre 25 et 30 personnes, avec une partie au moins des hébergements en dur, à maximum 30 min en voiture d’une gare et à un prix abordable. Si vous connaissez des espaces disponibles, nous vous invitons à nous contacter au plus vite !


Ces deux stages s’inspirent des enseignements de Roxy Manning, Miki Kashtan et bien d’autres personnalités. Nous ne sommes pas formatrices certifiées de CNV, mais les contenus seront basés sur les préceptes de la CNV telle que nous la comprenons. 

Le focus thématique de la formation de juillet, et peut-être celle de cet automne, sera le racisme.

Rêvez-vous de contribuer à un monde qui fonctionne vraiment pour tout le monde ? Êtes-vous intrigué·e par le potentiel de la Communication NonViolente en termes de changement social, et en même temps alarmé·e par la façon dont son application peut parfois renforcer des schémas de domination ? Vous sentez-vous parfois bloqué·e par la crainte que votre manque de conscience des expériences et perspectives différentes des vôtres puisse faire obstacle à cette mission ? Ou bien, vous voyez-vous comme conscient·e et radicalement engagé·e à aborder les inégalités systémiques, mais cherchez à le faire en changeant réellement de paradigme plutôt qu’en restant coincé·e dans un schéma gagnant·e-perdant·e, dominant·e-dominé·e ?

Au cours de cette formation, nous développerons notre conscience des inégalités systémiques. Nous explorerons comment l’intégration d’un regard systémique, basé sur les principes de Communication NonViolente, peut participer à des changements significatifs. Nous développerons notre capacité à plonger dans le sujet des inégalités, à les voir en nous et hors de nous. Nous apprendrons également à tisser des dialogues de guérison, à faire appel à des allié·e·s et à collaborer pour développer des stratégies qui vont dans la direction d’un monde qui fonctionne vraiment pour tous·tes. Des compétences qui nous paraissent essentielles à l’aune de la montée en puissance du fascisme…


Activistes, personnes engagées avec la Communication Nonviolente, avec des identités marginalisées et/ou des identités privilégiées, venez ensemble explorer comment :

  • utiliser le paradigme de la CNV conjointement avec un regard systémique, pour éviter de reproduire les schémas de domination dont nous essayons de nous libérer,
  • utiliser la présence corporelle (embodiment) pour renforcer notre capacité à accueillir l’inconfort qui accompagne souvent les conversations sur les privilèges et autres « -ismes » tels que le racisme, le sexisme…
  • reconnaître et aborder les problèmes systémiques qui nous affectent – et affectent les personnes avec qui nous interagissons – quel que soit notre niveau de privilège,
  • faire des observations sur les inégalités de manière à reconnaître le contexte historique tout en saisissant l’impact individuel et collectif,
  • tenir l’intention d’être un·e allié·e et d’intervenir de manière à soutenir les plus marginalisé·e·s sans diaboliser qui que ce soit,
  • ancrer chacune de nos actions (nos demandes, nos choix intentionnels) dans nos valeurs les plus profondes,
  • cultiver une attitude d’humilité et de courage qui nous invite à rester ouvert·e·s au feedback et à l’apprentissage,
  • pratiquer l’auto-connexion permanente afin de s’adapter et répondre à des besoins en constante évolution.


À qui s’adresse ce stage ?

Ce stage s’adresse à des personnes impliquées dans le changement social, à travers la transmission de la CNV ou d’autres formes d’engagements. Étant donnée la thématique du stage (racisme), les personnes racisées auront la priorité dans l’inscription à ce stage et de manière générale, nous avons à cœur de promouvoir la participation de personnes minorisées du fait de leur classe, genre, orientation sexuelle, etc.


Où le stage a-t-il lieu  ?

Le stage de juillet se déroulera à la Caserne Bascule de Joigny, à 1h30 de Paris. Le bâtiment est une ancienne caserne militaire où vivent entre 15 et 20 personnes à l’année. Lors du stage, environ une dizaine d’habitant∙es devraient être sur place et partager les lieux avec nous (repas, espaces collectifs). Des chantiers sont en cours pour rendre le lieu accessible aux personnes à mobilité réduite, mais il ne l’est pas encore. Le bâtiment est globalement mal isolé d’un point de vue sonore. Pour cet automne, le lieu reste à confirmer. 


Concrètement, comment cela va-t-il se passer ? 

Organisation générale : 

  • Chaque stage comptera entre 15 et 25 participant.es
  • L’équipe de soutien est constituée d’une personne référente cuisine, d’une personne référente logistique, de deux formatrices et de 3 à 4 personnes en soutien émotionnel (équipe mixte personnes blanches et racisées). 
  • Nous alternerons des temps théoriques avec des temps pratiques, des sessions en grand groupe avec des sessions en petits groupes. Nous privilégions  des outils pédagogiques qui sont participatifs et font appel au corps, au mouvement et aux émotions. 
  • Pour le stage de juillet, le rythme sera le suivant : 3 jours de stage, 1 jour de pause, 3 jours de stage. Pour le stage de l’automne, il sera découpé en 2 x 3 jours (pas de possibilité de ne venir qu’à la moitié du stage). 

Intensité : Ces stages peuvent être éprouvants émotionnellement, car ils viennent questionner nos perceptions du monde et notre vision de nous même. Nous invitons les personnes qui le peuvent à prévoir du soutien extérieur. 

Nourriture : elle sera entièrement végane, sans gluten, bio, décoloniale (sans café ni chocolat), au maximum locale… et délicieuse !

Espaces : Nous aurons à notre disposition de nombreuses chambres et de deux grandes salles pour les ateliers. L’une des chambres sera transformée en espace sans stimulation/sans sollicitation et l’une des pièces sera réservée aux pratiques spirituelles et sacrées telles que la prière. Les chambres sont partagées (nous demander si besoin spécifique).


Combien ça coûte ? 

Nous ne savons pas encore si nous allons obtenir des soutiens financiers pour ces stages. Par conséquent, nous demandons : 

  1. Une participation fixe de 20€ par jour et par personne pour assurer les frais logistiques de base, soit 140€ pour le stage de juillet et 120€ pour le stage de sept-oct. Cela inclut tous les repas et l’hébergement ;
  2. Une participation libre et consciente pour rémunérer l’équipe de cuisine, de logistique, de formation et de soutien émotionnel. Chaque personne participante sera libre de choisir le montant de sa contribution financière, au regard de ses moyens financiers et de ce qu’elle aura vécu (des montants indicatifs seront partagés).


L’argent ne doit pas être un frein à votre participation. Si ces montants sont trop élevés pour vous, contactez-nous pour en discuter ici.

Nous prévoyons également une cagnotte solidaire entre participant∙es pour partager, entre autres, les frais de transports.